Guide de l’assurance scooter : tout ce que vous devez savoir

Assurer son scooter est une obligation légale, mais il est parfois difficile de s’y retrouver parmi les différentes offres et garanties proposées. Dans cet article, nous aborderons les points essentiels à connaître pour choisir l’assurance scooter qui convient le mieux à vos besoins.

Les différentes catégories de scooters

Avant de parler d’assurance, il est important de différencier les trois catégories de scooters existantes :

  • Les cyclomoteurs : leur cylindrée ne dépasse pas 50 cm3 et leur vitesse maximale est généralement limitée à 45 km/h. Ils sont accessibles dès l’âge de 14 ans avec un Brevet de Sécurité Routière (BSR), remplacé par la formation AM depuis 2013.
  • Les scooters 125 cm3 : leur cylindrée est comprise entre 51 et 125 cm3, et leur vitesse maximale peut atteindre environ 110 km/h. Ils sont accessibles aux personnes âgées d’au moins 16 ans titulaires d’un permis A1, ou aux personnes ayant leur permis B depuis plus de deux ans et une formation spécifique.
  • Les maxi-scooters : ce sont des scooters dont la cylindrée dépasse 125 cm3. Leur vitesse maximale varie en fonction des modèles, mais peut dépasser les 200 km/h pour certains. Pour les conduire, il est nécessaire d’avoir un permis A ou A2.

Les différentes formules d’assurance scooter

Il existe trois principales formules d’assurance pour les scooters :

  1. L’assurance au tiers : c’est la formule minimale obligatoire, qui couvre uniquement votre responsabilité civile en cas de dommages causés à autrui. Elle ne prend pas en charge les dégâts subis par votre scooter.
  2. L’assurance intermédiaire : en plus de la responsabilité civile, elle peut inclure des garanties complémentaires, comme le vol, l’incendie ou les catastrophes naturelles. Les garanties varient selon les contrats et les assureurs.
  3. L’assurance tous risques : c’est la formule la plus complète, qui couvre également les dommages matériels subis par votre scooter, qu’ils soient causés par un accident responsable ou non. Elle inclut généralement de nombreuses garanties supplémentaires (vol, incendie, bris de glace…).
A découvrir aussi  Que couvre l'assurance moto ?

Les critères à prendre en compte pour choisir son assurance scooter

Pour trouver l’assurance scooter qui vous convient le mieux, plusieurs critères sont à prendre en compte :

  • Votre profil : âge, expérience de conduite, antécédents… Certains profils sont considérés comme plus « à risques » et peuvent se voir proposer des tarifs plus élevés. Pensez donc à comparer les offres en fonction de votre situation.
  • Le type de scooter : comme évoqué précédemment, il existe différentes catégories de scooters. Les assurances pour cyclomoteurs seront généralement moins chères que celles pour maxi-scooters, en raison de la différence de puissance et de risques associés.
  • Les garanties souhaitées : selon vos besoins et votre budget, vous pouvez opter pour une assurance au tiers, intermédiaire ou tous risques. Veillez à bien comparer les garanties proposées par chaque assureur.
  • Les franchises : la franchise est la somme qui reste à votre charge en cas de sinistre. Plus elle est élevée, moins la prime d’assurance sera chère – mais plus le coût à payer en cas de problème sera important. Choisissez donc un montant adapté à votre budget et à votre niveau de risque.
  • Les services annexes : certains contrats d’assurance scooter incluent des services supplémentaires, tels que l’assistance 24h/24 ou le prêt d’un véhicule en cas de panne. Ils peuvent être intéressants pour faciliter votre quotidien, mais peuvent également influer sur le prix de l’assurance.

Faire des économies sur son assurance scooter

Pour réduire le coût de votre assurance scooter, voici quelques astuces :

  • Comparer les offres : n’hésitez pas à demander plusieurs devis auprès des assureurs et à utiliser des comparateurs en ligne pour trouver la meilleure offre en fonction de vos critères.
  • Opter pour une assurance au kilomètre : si vous utilisez peu votre scooter, vous pouvez choisir une assurance qui adapte le tarif en fonction du nombre de kilomètres parcourus. Ainsi, vous ne payez que pour l’usage réel de votre véhicule.
  • Choisir une franchise élevée : comme mentionné précédemment, une franchise plus élevée permet de réduire la prime d’assurance – à condition d’être prêt à assumer le coût en cas de sinistre.
  • Bénéficier des réductions pour les bons conducteurs : certains assureurs proposent des remises pour les conducteurs n’ayant pas eu d’accidents depuis plusieurs années. Renseignez-vous auprès de votre compagnie d’assurance.
A découvrir aussi  Assurance deux-roues : l'indispensable guide pour les propriétaires de moto ou scooter

En conclusion, choisir son assurance scooter implique de prendre en compte de nombreux critères et garanties. Prenez le temps de bien comparer les offres et n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel pour trouver la formule qui correspondra le mieux à vos besoins et à votre budget.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*